SVP-Société pour Vaincre la Pollution

Société pour Vaincre la Pollution (SVP) - QUAND L'ENVIRONNEMENT REND MALADE, ON SE DÉFEND - AIDEZ-NOUS À VOUS DÉFENDRE: FAITES UN DON ( (PAYPAL)

CARTE DES ZONES INONDABLES AU PRINTEMPS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE

svpollution-megantic:

Reblogué depuis LAC-MÉGANTIC

COULAGE CITOYENS!

En 2014, la Société pour Vaincre la Pollution-SVP conclut qu’il est impossible au Québec de connaître et de garantir la santé des citoyens lors de cas de contamination. Le secret a envahi nos institutions et les informations sur des menaces parfois mortelles restent cachées.  Ce constat est issu d’années de batailles de la SVP, notamment devant la Commission d’accès à l’information (CAI). Nous avons atteint un point de mépris exceptionnel de la part de nos institutions.

En conséquence, nous appelons tout citoyen, employé, patron, surtout de la fonction publique, détenant des informations sur des dangers à la santé, à couler ces informations sur la place publique. La SVP vous appuiera dans la plus grande confidentialité. Le 1er janvier 2014, le New York Times écrivait, à propos des fuites révélées par Edward Snowden : « He may have committed a crime but he has done his country a great service ». La santé et la vie priment sur tous les pseudos secrets d’État. Courage, coulez l’info ! 

Ces vingt dernières années, la SVP a pu mesurer la déroute, voire le mépris de la CAI, des avocats gouvernementaux et d’institutions publiques face au droit à la vie, mépris accru envers les citoyens n’ayant pas les moyens de se payer les grands avocats.

 Aujourd’hui, des gens sont exposés à des substances mortelles sans le savoir. Mercier, amiante, quoi d’autre ? Nous faisons donc appel à ceux qui savent, employés, patrons, chercheurs, peu importe.

Si vous savez, S.V.P., coulez les informations.

SECRETS DE L’ÉTAT: CANCÉRIGÈNES À MERCIER

Le Québec en est venu à préserver les privilèges des avocats et de leurs clients gouvernementaux, plutôt que de préserver la santé. 

En janvier 2009, la SVP a demandé à la CAI de rendre publics les quantités de cancérigènes déversés dans les lagunes de Mercier, un des pires sites de contamination au Canada. Certains citoyens soupçonnent même un très haut taux de cancers cancers dans leur région.

Depuis 5 ans, et devant différents tribunaux y compris la Cour du Québec, ce sont les avocats de notre gouvernement qui défendent bec et ongle le secret sur les contaminants face aux bénévoles de la SVP, représentés sans avocat.

À ce jour, notre gouvernement a gagné. Les commissaires de la CAI ont conclut que l’article 9 de la Charte des Droits et libertés, qui défend le secret professionnel de l’avocat-client, est plus important que l’article 1, qui donne aux citoyens le droit à la vie, à la santé et à la sécurité.

Les manœuvres des avocats de l’État ont été honteuses. La commissaire Grenier de la CAI a même fermé le dossier abruptement après 4 ans sous prétexte qu’il n’était plus pertinent.

SECRETS DE L’ÉTAT: L’AMIANTE

En novembre 2012, la SVP a demandé à l’Institut de santé publique du Québec, un organisme public, de publier la liste des 1 500 édifices publics contaminés à l’amiante. Des vies peuvent être immédiatement sauvées par cette simple publication, puisque chaque jour, des fonctionnaires sont exposés à des poussières.

 À ce jour,  par divers détours procéduriaux, excuses et désintérêt ministériel, la SVP n’a encore rien obtenu. Une audience sera tenue est tenue en février 2014, devant la même commissaire Grenier qui a fermé le dossier Mercier. Nous n’avons aucune illusion quant à l’issue de cette audience. D’autant qu’un curieux courriel de la CAI nous demandait il y a quelques jours si le dossier était encore pertinent et devait se poursuivre. On le rappelle ici, il y a des vie à sauver….

svpollution-megantic:

NOUVEAU ! 

Le 11juillet 2013, le Ministère de l’Environnement du Québec (MDDEFP) a échantillonné l’eau de la rivière Chaudière. Sauf que ses résultats d’analyses sont très …étonnants. Surtout lorsque l’on regarde les images filmées le même jour! De même que les résultats des autres analyses datant du même jour!

(via svpollution)

Source  svpollution-megantic

Reblogué depuis LAC-MÉGANTIC

DES DONNÉES DU MDDEFP INEXPLICABLES!

svpollution-megantic:

MONTRÉAL, LE 22 AOÛT 2013 – Après examen attentif données publiées le 14 août 2013 par le MDDEFP sur l’état de contamination de la rivière Chaudière, la Société pour Vaincre la Pollution-SVP relève des incohérences entre les données publiées par le ministère et des images filmées le même jour qu’un échantillonnage-clé du MDDEFP. La SVP note aussi l’absence complète de données sur près de la moitié de la rivière, soit de Lac-Mégantic à Saint-Georges-de-Beauce. De plus, des éléments chimiques connus comme étant reliés au pétrole du Dakota-du-Nord, comme l’arsenic, ne font pas partie des données, sauf pour trois prises d’eau à 80 km en aval du lieu de déversement.

 1. 11 juillet 2013 –rivière Chaudière: L’échantillons du MDDEFP indique la mention DNQ (donnée non-quantifiable), ce qui signifie qu’il y a présence d’hydrocarbures détectée, mais en quantité si infime qu’elle ne peut être quantifiée.

Or, exactement le même jour …. 

  1. CLIQUER SUR LE LIEN POUR LA SUITE OU SUR LA PAGE LAC MÉGANTIC À GAUCHE 

Reblogué depuis LAC-MÉGANTIC